La forêt Amazonienne

« La jungle est partout nouvelle, mais partout elle sature les sens par l’intensité et la beauté brutales de la vie qui y grouille » – Thomas Marent

La forêt humide amazonienne est probablement la zone géographique avec la plus haute biodiversité au monde. Ce réservoir de vie à l’état sauvage est un lieu privilégié pour l’observation naturaliste d’oiseaux, de plantes, de mammifères, d’amphibiens, de reptiles ou d’insectes. Cet écosystème fragile et mystérieux est d’une importance capitale pour la planète. Il produit 20% de l’oxygène terrestre et 10% du volume d’eau douce qui, après un long trajet le long du bassin amazonien, viendra se déverser dans l’Océan Atlantique. Grâce à ses conditions climatiques particulières, ce milieu offre au visiteur un potentiel d’observation unique.

 

Lodges

Cuyabeno Lodge

L’Igapo, un écosystème hors du commun, entre terre et eau.

NAPO WILDLIFE CENTER

Géré par la Communauté Quichua d’Añangu, ce lodge est sans aucun doute le meilleur éco-lodge du bassin amazonien équatorien.

Projet de Conservation Rio Bigal

En pleine forêt de piémont oriental, cette réserve privée, ancrée sur la zone tampon du Parc National Sumaco, recèle bien des surprises pour les scientifiques et les visiteurs. Laissez-vous tenter par une expérience de tourisme participatif

Sani Lodge

En marge du Parc National Yasuni, un site alternatif mais riche. Des séjours tout standing ou en tente. Le site idéal pour les ornithologues.