Botanica aequatorialis

Le Voyage

Caractéristiques techniques

Thème du voyage: Voyage botanique et naturaliste
Groupe: Privé, de 1 à 15 participants
Ville de départ: Guayaquil
Ville d'arrivée: Guayaquil
Guide: Xavier Amigo
Niveau Physique: Faible à Modéré
Saison recommendée: Toute l’année
Hébergement: Hôtels, haciendas de charme et Lodge standard ou de catégorie supérieure.
Portage: Aucun (transport privé).
Alimentation: Cuisine locale et internationale.
Climat des zones traversées: Nous traverserons différents étages altitudinaux par conséquent une diversité de températures et climats, nous vous conseillons de vous équiper en conséquence (voir la rubrique en bas de l’itinéraire).
formalités: Passeport valable 6 mois après votre date de retour. Aucun visa obligatoire, à ce jour pour les ressortissants européens.

Jour 1: Guayaquil – ARRIVEE

Arrivée à Guayaquil (70m). Transfert depuis l’aéroport vers notre hôtel. Briefing sur le voyage à venir. Selon l’heure d’arrivée à Guayaquil nous aurons la possibilité de visiter le jardin botanique du Malecon 2000 où un grand nombre d’espèces florales et ligneuses de la côte équatorienne sont montrées. Dîner libre. Nuit en hôtel de charme au pied de la colline de San Eduardo et de sa forêt sèche côtière, qui abrite un grand nombre d’oiseaux de la région tumbésienne et une grande colonie d’Iguanes verts. (Hôtel Nazu). -/-/-.

Jour 2: MANGLARES CHURUTE- BUENAVENTURA

Départ matinal de Guayaquil, vers le sud. Le trajet jusqu’à la réserve privée de Buenaventura est long mais nous permettra de traverser plusieurs biotopes Tumbésiens. Nous ne manquerons pas, sur le trajet, de nous arrêter à la réserve des Mangroves de Churute pour l’exploration des lieux. Nous parcourrons les sentiers de la réserve entre broussailles sèches et forêt semi humide côtière entre Fabacées et Caesalpinioidées et tenter d’y observer les derniers groupes de singes hurleurs ainsi qu’une avifaune très riche et variée, conformée de limicoles et passereaux. Une découverte en chaloupe, à travers d’inextricables forêts de Palétuviers, nous permettra de mieux comprendre l’adaptation des 4 espèces de Rhizophoraceae de ces zones d’Estran. Nous continuerons ensuite notre descente vers le sud au milieu d’hectares de rizières, de plantations de bananiers ou de cacao. Arrivée en fin d’après-midi à la réserve privée de Buenaventura (780m) où nous passerons la nuit. (Umbrelabird Lodge) B/L/D.

Jour 3: BUENAVENTURA

Cette réserve privée gérée par la Fondation Jocotoco, couvre une superficie de 2000 hectares. Située entre les étages altitudinaux de forêt subtropicale et de forêt de piémont (550 à 1100 m), elle héberge un grand nombre d’espèces d’orchidées menacées et endémiques comme Dracula cordobae, le spectaculaire Cattleya maxima, mais aussi plusieurs orchidées terrestres du genre Cyclopogon. De nombreuses espèces de Bégonias, Bromelias et Ericacées y sont également présentes. Nous explorerons au cours de cette journée les différents sentiers de la réserve à la fois dans la partie haute (plus humide et d’influence subtropicale) et dans la partie basse (plus sèche d’influence tumbésienne). Après-midi dédiée à la visite de nouveaux sentiers, puis une séance photographique autour des abreuvoirs à Colibris nous permettra de profiter du balai aérien de ces joyaux volants, pollinisateur essentiel de nombreuses espèces florales. Certains mammifères sont également présents sur cette zone, comme les Coatis et Agoutis, mais aussi Toucans, Pénélopes, Caciques, etc…. Dîner et nuit à Buenaventura. (Umbrelabird Lodge). B/L/D.

Jour 4: BUENAVENTURA – CATAMAYO - VILCABAMBA

Cette nouvelle journée sera principalement consacrée à la route, nous permettant de remonter vers la cordillère andine. Nous gravirons lentement les contreforts de la cordillère occidentale en passant par les vallées semi-désertiques de Catamayo ou une nouvelle végétation de savanes et broussailles nous attends. Arrivée en milieu de journée dans le paisible petit village de Vilcabamba où nous goûterons à quelques heures de repos et de détente. Dîner libre et nuit à Vilcabamba en hôtel de charme, agrémenté d’un superbe jardin intérieur. (Hôtel le Rendez-vous). B/L/-/.

Jour 5: TAPICHALACA

Ce matin, nous nous rendrons dans la mythique réserve de Tapichalaca (fondation Jocotoco). Elle est située au cœur d’un rémanent de forêt tempérée qui abrite la seule population connue de Grallaire de Ridgely, curieux oiseaux de sous-bois, découvert il y a une quinzaine d’années. La route menant à la réserve traverse étages altitudinaux et végétatif de grand intérêt, « Páramos » humides, forêts naines alto-andines, tourbière d’altitude, où se concentrent une rare diversité florale; Onagracées, Ericacées, Orchidées, Berbéridacées, mais aussi Ptéridophytes, Ombellifères, Mousses, Lichens et Légumineuses. Nous explorerons certains sentiers et les bords de route afin de mieux observer cette flore. Dîner et nuit au Lodge de Tapichala.(Simpson Lodge). B/L/D.

Jour 6: TAPICHALACA

Départ matinal vers les sentiers de la réserve de Tapichalaca comprenant plus de 5000 hectares de forêt ombrophile et piémont andin en bordure du parc national Podocarpus. Nous partirons à la découverte d’un grand nombre d’espèces endémiques récemment découvertes comme Puya cuevae, Brachyothum incrasatum, Bomarea longipes, un grand nombre de Podocarpacées et Lauracées, sans oublier les 43 espèces d’orchidées endémiques dont la récemment décrite Crossoglossa simpsoni mais aussi Lephantes delheirroi et Brachycladium (Adinia) erepsi, Maxilaria striata, Masdevalia setacea et M. deformis, sans oublie les nombreux Masdevalia, Sobralia, Habenaria, Dracula, Huntleya, Zoothrophion et Stelis. Selon le climat nous aurons la possibilité d’herboriser* vers le sud, le long de la route menant à la frontière péruvienne pour l’observation de nouvelles espèces florales dont certaines Onagracées, Bégoniacée et Orchidées endémiques. Le long de ce relief surprenant nous aurons aussi la possibilité d’admirer une grande diversité de Passiflore, Amaryllidacées, Loranthacées, entre autre. Retour dans l’après-midi vers Vilcabamba. Dîner libre et nuit en hôtel de charme dans le village. (Le Rendez-vous). B/L/D.

Jour 7: PODOCARPUS – LOJA – ZAMORA

La route nous ramenant vers Loja, passe par le Parc National Podococarpus, l’une des plus importantes réserves d’état du sud du pays. Nous l’explorerons, depuis l’entrée de Cajanuma, par les zones de forêts naines d’altitudes et de forêts de brumes, où de nouvelles espèces rares pourront être observées: Gaultheria revoluta, Oreaocallis grandiflorum, Steptosolen jamesonii ainsi qu’un grand nombre d’Éricacées et Podocarpacées, les seuls conifères de la région. Cette réserve est aussi extrêmement réputée pour son avifaune. Retour en debut d’après-midi vers la ville de Loja, depuis laquelle nous continuerons à descendre graduellement les contreforts Est de la cordillère orientale et rejoindre la ville de Zamora, où se trouve notre prochain Lodge. De nouvelles espèces d’orchidées pourrons être observées ici, Phragmipedium besseae, P. reticulatum, mais aussi Epidendrum, Encydia, Erycina, Peristeria, Masdevallias, Pleurothallis, Elleanthus, Sobralias, Dracula et Lycomornium. Après avoir herborisé* les zones de piémont nous arriverons à la ville de Zamora où nous nous installerons dans notre nouveau Lodge. Nuit à Zamora (Copalinga). B/L/D/.

Jour 8: PARC NATIONAL PODOCARPUS - ZONE BASSE

Depuis notre Lodge nous aurons la possibilité aujourd’hui de rentrer sur les zones basses du Parc National Podocarpus afin d’herboriser plusieurs stations d’importance. Nous profiterons aussi de cet espace naturel protégé pour découvrir sa riche avifaune. Nous pourrons profiter du ballet aérien d’un grand nombre d’espèces de colibris autour des abreuvoirs mais aussi de Tangaras, de Pénélopes et autre oiseaux néo-tropicaux autour de notre lodge. Repas et nuit à Zamora (Copalinga). B/L/D/.

Jour 9: ZAMORA – MENDEZ

Nous commencerons ce matin à monter vers le nord, cette fois ci le long de la cordillère du Condor. De nouvelles espèces d’orchidées pourront être observées ici, Phragmipedium besseae, P. reticulatum, mais aussi Epidendrum, Encydia, Erycina, Peristeria, Masdevallias, Pleurothallis, Elleanthus, Sobralias, Dracula et Lycomornium. Après avoir herborisé* les zones de piémont nous arriverons à la ville de Mendez ou nous nous installerons dans notre nouvel Hotel. Nuit à Mendez (Posada del Sol). B/L/D/.

Jour 10: MENDEZ – MACAS

La cordillère du Cutucu est sans aucun doute, avec celle du Condor, l’un des massifs les plus énigmatiques du pays. Son passé géologique et son isolement lui confèrent à une singularité unique. Reste d’une chaine bien plus ancienne que les Andes, ce Tepui est en relation directe avec le bouclier guyanais du Venezuela. Malgré la distance, beaucoup d’espèces végétales sont identiques, mais surtout un grand nombre sont endermiques. Peuplée majoritairement de communautés Shuars, cette zone est difficile d’accès mais nous tenterons d’emprunter certains sentiers nous menant vers les zones d’intérêt pour herboriser* certains genre Bonnetia (Bonnetiaceae), Everardia (Cyperaceae), Phainantha (Melastomataceae) Pterzonium (Pteridaceae), Stenopadus (Asteraceae), Digomphia (Bignoniaceae) et Retiniphyllum (Rubiaceae) et plusieurs orchidées : Dryadellas, Warrea, Epistephium, Myoxanthus et Vanilla. La route vers le sud est longue, nous arriverons à Macas. Dîner et nuit à Macas. (Casa Upano). B/L/D/

Jour 11: CORDILLIERE DU CUTUCU

La cordillère du Cutucu (2500m) est sans aucun doute, avec celle du Condor, l’un des massifs les plus énigmatique du pays. Son passé géologique et son isolement lui confèrent une singularité unique. Reste d’une chaine bien plus ancienne que les Andes, ce Tepui est en relation directe avec le bouclier guyanais du Venezuela. Malgré la distance, beaucoup d’espèces végétales sont identiques, mais surtout un grand nombre sont endermiques. Peuplée majoritairement de communautés Shuar, cette zone est difficile d’accès mais nous tenterons d’emprunter certains sentiers nous menant vers les zones d’intérêts pour herboriser* certains genre Bonnetia (Bonnetiaceae), Everardia (Cyperaceae), Phainantha (Melastomataceae) Pterzonium (Pteridaceae), mStenopadus (Asteraceae), Digomphia (Bignoniaceae) et Retiniphyllum (Rubiaceae). Dîner et nuit à Macas.(Casa Upano). B/L/D/

Jour 12: MACAS / ATILLO ROAD / GUAMOTE

Ce matin, remontée vers le long des contreforts de la cordillère orientale pour botaniser sur une route peu fréquentée. Cela nous permettra d’apprécier ainsi un grand nombre d’espèces florales nouvelles dont une grande diversité d’Orchidées : Catasetum stevensonii, Cyclopogon sprucei, Masdevallia dalessandroi, M. figueroae, M. manchinazae, M. panguiensis, M. zumbae, Paphinia zamorae, Psygmorchis zamorensis, Warmingia zamorana. Traversée des forêts basses de Colay et de Patacocha. Panier repas le long de la route. Si le temps nous le permet nous monterons jusqu’à la lagune d’Atillo. Autour de ces zones humides et de tourbières, nous chercherons certaines familles bien adaptées aux conditions climatiques locales : Apiaceae, Compositae, Ciperaceae et Poaceae. Retour vers la ville inter-andine puis vers le village Quichua de Guamote, en fin d’après-midi, où nous rejoindrons notre hôtel communautaire. Dîner et nuit à Guamote. (Inti Sisa). B/L/D/.

Jour 13: GUAMOTE – GUAYAQUIL

Aujourd’hui, nous visiterons l’un des marchés indiens les plus authentiques des Andes équatoriennes centrales. Ici, chaque jeudi, et ce depuis plus de 500 ans, les communautés Quichuas des hauts plateaux viennent vendre et troquer leurs récoltes et autres biens. Ceci dans une ambiance de foire, pleine de couleurs, d’odeurs et de matières. Nous y découvrirons une grande quantité d’espèces comestibles natives andines, Oca du Perou (Oxalis tuberosa), Quinua (Chenopodium quinua), Capucine tubéreuse (Tropaelum tuberosum), Ulluque (Ullucus tuberosus) et Lupin (Lupinus mutabilis). Après le déjeuner, nous aborderons une descente vertigineuse vers les plaines pacifiques. En quelques dizaines de kilomètres et 2000 mètres plus bas, les mousses et lichens font place aux bananiers, les lagunes d’altitude se transforment en mangroves pleines de vie. Nous parcourons ces plaines nourricières, greniers des denrées alimentaires et d’exportation de l’Equateur, jusqu’à la plus grande ville du pays : Guayaquil. Si le temps le permet nous visiterons l’un des jardins botaniques de la ville, situé le long de la rivière Guayas. Repas libre et nuit en hôtel de charme à Guayaquil. (Hôtel Nazu).B/-/-/.

Jour 14: CERRO BLANCO – DEPART INTERNATIONAL

Nous explorerons ce matin la réserve privée de Cerro Blanco toute proche de Guayaquil. Celle-ci permet la conservation d’une surface gigantesque de forêt décidue sèche parsemée de Kapokiers géants. Le long des sentiers, au milieu d’une végétation à feuilles caduques, typique de la région biogéographique tumbésienne, nous chercherons les spécialités de la zone. Les forêts de Ceiba trischistandra (Bombacaceae) abrite de superbes Orchidées dont l’impressionnant (voir plus haut pour le neutre en latin) Cattleya maxima et un grand nombre de Bromeliaceae et de Cucurbitaceae. Repas libres. Transfert vers l’aéroport de Guayaquil pour votre vol de retour. B/-/-/.

Prix net par personne selon la taille du groupe

Choisir Nombre de personnes: Tarif Par Personne: Choisissez un nombre de participants

Nos tarifs incluent

Transport privé (essence, taxes routières, parkings, assurance du véhicule et de ses passagers).Tous les transferts tels que mentionnés.Guide naturaliste bilingue francophone tout au long du voyageAssistance 24hHébergement en chambre double, salle de bain privée.(Hôtels, haciendas de charme et Lodge standard ou de catégorie supérieure)3 repas par jour, sauf à Vilcabamba, Loja, Cuenca et Quito, pique-nique pour certaines randonnées.(Le détail est mentionné par B= petit déjeuner, L= déjeuner, D= dîner).

Nos tarifs n'incluent pas

Vol international. (Vous pouvez consulter notre liste de voyagistes proposant des vols secs).Entrées sur les sites de visite pour la partie continentale USD 20.00/pers à ce jour.Les dîners à Vilcabamba, Loja, Cuenca et Quito (Comptez entre 8 et 15.00usd/pers/repas)Le supplément chambre simple.Boissons soft et alcoolisées.Dépenses personnelles.Pourboires.Assurances personnelles.